Ballades gourmandes & autres lubies.

mardi 31 mai 2011

( Rouge & Noir )

 

IMG_3886

Quand j'étais plus jeune, j'aimais pas le poisson, les fruits de mer et tout ce qui se rapportait à la mer. Bien sûr, je suis une nana, j'avais mes exceptions inexplicables. Sinon, ça aurait été trop facile. J'ai toujours salivé devant un carpaccio, que ce soit au boeuf ou au poisson, le saumon fumé (c'est pas que j'ai des goûts de luxe mais presque) et la raie (que j'ai aimé à la cantine de primaire, oui oui, c'est là où nous atteignons les frontières du réel). Puis bien sûr aussi le poisson qui n'a jamais vu la mer,  entendez par là le poisson sans nageoire, le carré de Findus.

Puis, comme ça n'a toujours pas changé je suis toujours une nana - ça peut rassurer - j'ai commencé à goûter sushi maki and tutti canti et j'adore ça.  A volonté en bas de chez moi. Certain (! - enfin un -) raconte que le propriétaire tremble quand je rentre dans ce restaurant. J'y mange pour au moins trois jours. Puis il y a eu les paillotes de ma mère pas mauvaise du tout. Puis les langoustines dans cet endroit à quelques heures de vols de la maison. Puis ces crevettes. Puis, puis... cette intoxication avec des crevettes.

Cela a forcément mis un gros frein à mes expériences crevette-istiques voire même poisson-istique pendant quelques temps et dans ma découverte de toutes nouvelles saveurs marines. Mais bon faut croire qu'il m'en faut plus pour m'arrêter puisqu'en juin 2010 je vous propose un duo de betteraves et crevettes et en février des crevettes pimentées ou encore des papillotes de crevettes au citron vert & coco. Je ne m'arrête pas là et je vous propose une autre recette à base de crevettes et de spaghettis à l'encre de seiche, dernier vestige d'un séjour à Milan ( 1 & 2 ). Buon apetito ?

 

Ingrédients pour 2 : spaghettis pour le nombre de personnes voulues / 2 tomates / 2 glaçons de vin blanc* / crevettes en fonction des appétits / 1 échalote / thym, huile d'olive, sel & poivre.

 

Commencer par faire émincer les échalotes pour les faire revenir dans l'huile, puis y ajouter les crevettes. Les faire cuire pendant quelques temps puis rajouter tomates coupées ainsi que thym sel et poivre. Parallèlement faire cuire les spaghettis au niveau de cuisson que vous préférez. Servir tout de suite !

*2 glaçons de vin blanc : le problème de la cuisine avec du vin, c'est qu'il faut acheter une bouteille entière pour y mettre un maximum un verre dans la casserole. Le choix est d'acheter une bouteille type vin de table la moins chère du monde mais à laisser donc "ouverte" jusqu'à la prochaine utilisation. Parce que boire du vin de table, ben non. Voilà quoi. Ou acheter une bouteille plus chère, mais en mettre dans un plat serait du gâchis. Et puis on a pas toujours l'envie ou le temps d'en siroter un verre ensuite. La solution ? Une émission Tv me l'a donné, un dimanche ou un samedi matin, quand on zappe entre tv shopping 1, dessin animé 2 ou autre émission à la con 3. Comme quoi la tv le matin ça peut parfois être intéressant, faut pas croire. Ce chef expliquait qu'on pouvait congeler le vin pour l'utiliser quand on le veut et surtout ne pas avoir à racheter une bouteille à chaque fois. Le bonheur absolu, un de mes problèmes existentiels est résolu !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Posté par Roodkapje à 20:00 - L'aventure se passe dans la cuisine ! - Commentaires [9] - Permalien [#]

Commentaires

    J'adore l'idée des glaçons au vin!

    Posté par Aurélie, mardi 31 mai 2011 à 22:42
  • Hum... j'adore tout ce qui vient de la mer, particulièrement les crevettes
    Sinon pour le vin blanc, j'achète des packs de 6 bouteilles de 25 cl de la villageoise. Pour la cuisine c'est nickel, en plus c'est un bouchon qui se vise, ça conserve mieux !

    Posté par zofia, mercredi 1 juin 2011 à 15:36
  • @ Aurélie : tu adoptes ? Perso je ne fais plus que ça, la bouteille peut durer un bon moment version glaçon !

    @ Zofia : aussi, mais faut finir l'autre moitié

    Posté par Rood., mercredi 1 juin 2011 à 18:40
  • La photo est superbe ! Ca me donne faim

    Posté par MoMo, mercredi 1 juin 2011 à 19:13
  • Ca m'a toujours donné envie les pâtes à l'encre de seiche, bien que ça ressemble à des lacets (ou des pellicules photo si les pâtes sont plates ! ^^)

    Posté par Dawn Girl, vendredi 3 juin 2011 à 14:03
  • très classe

    recette qui fait très classe !!! rouge et noire j'aime beaucoup
    bisous

    Posté par la gourmande, samedi 4 juin 2011 à 11:01
  • @ Momo et La Gourmande : merci !

    @ Dawn Girl : à des lacets ? Avec un peu d'imagination pourquoi pas

    Posté par Roodkapje, dimanche 5 juin 2011 à 19:58
  • Ah bon, on peut congeler du vin, je ne savais pas ça (ben je dormirais moins bête ce soir^^)
    Ca me fait bizarre des spaghettis de cette couleur là :S même si c'est qu'une couleur, pas l'habitude du tout.
    Ce qui n'empeche pas bien sûr la bonne saveur du plat^^

    Posté par laly, mardi 7 juin 2011 à 18:46
  • @ Laly : j'avoue ça m'a pas choqué mais j'aime bien aussi les expériences donc bon ! Tu as testé les soba au thé vert ?

    Posté par Roodkapje, jeudi 9 juin 2011 à 21:22

Poster un commentaire